Météo en Martinique
Relevé Fort de France

0:0
Inconnu
Température: °C
Ressenti : °C
Vent :  km/h
Direction : N/D
Humidité : %
Pression :  mbar
Pression : tendance texte
Point de rosée : °C
Visibilité :  km

ve:20-10 Inconnu  27/ 24°C
sa:21-10 Soleil et nuages épars  30/ 24°C
di:22-10 Soleil et nuages épars  30/ 23°C
lu:23-10 Pluie  30/ 23°C
ma:24-10 Pluie  28/ 23°C
me:25-10 Pluie  29/ 24°C
je:26-10 Pluie  29/ 23°C



Dernier ajout : 21 octobre
Votre IP : 54.198.143.210
Textes____:
Conception:
Site développé sous SPIP

Tilikum

Accueil du site > L’électricité > Les chargeurs

Rubrique : L’électricité

__________________________________________________________________________________________________________________

Les chargeursVersion imprimable de cet article

Il existe une multitude de marques de chargeurs, des meilleurs aux pires, le prix n’étant pas le principal critère de choix !

Récapitulatif de ce qui existe en marine :

  • Le "basique" d’il y a trente ans, qui fonctionne sous une tension de sortie unique en général de 13,8 volts pour une installation 12 volts, tension trop basse pour charger rapidement et efficacement mais trop élevée si branché 24/24. Ces chargeurs ne semblent plus être commercialisés, même s’il en reste beaucoup en service sur des bateaux un peu anciens...
  • Plus moderne : le chargeur trois étapes "première génération" :
    • la première étape dite "boost" délivre l’intensité nominale jusqu’à atteindre la tension de consigne, par exemple 14.4 volts.
    • La deuxième étape dite "absorption" maintient la tension de consigne en diminuant progressivement l’intensité jusqu’à atteindre en général 10% de l’intensité nominale.
    • A ce stade le chargeur passe en tension dite de "floating", aux alentours de 13,6 à 13,8 volts, batterie chargée ou non.
  • Encore plus moderne : le chargeur trois étapes mais de "seconde génération"... plus intelligent !
    • Ce dernier fonctionne à peu près de la même manière que le précédent, mais au lieu de passer en "floating" en tenant compte de l’intensité, il le fait sur un temps déterminé d’usine, en général 4 heures, ce qui permet de "terminer " la charge avant de passer en mode "floating... à condition que le chargeur soit correctement dimensionné pour la batterie à charger.
    • Les plus perfectionnés sont équipés en plus d’une sonde de tension qui mesure celle-ci aux bornes de la batterie, ce qui permet de compenser la chute de tension de la ligne, et d’une sonde de température qui permettra au chargeur d’ajuster la bonne tension à appliquer en fonction de la température de la batterie.
  • La dernière génération : le chargeur quatre étapes...
    • Les trois première étapes sont les mêmes que pour les chargeurs de seconde génération, boost-absorption-floating, mais considérant que la tension floating longuement appliquée à une batterie (plusieurs semaines) maintient un léger bouillonnement de l’électrolyte, ce qui fait inutilement consommer de l’eau et corrode les plaques prématurément, les fabricants ont inventé la quatrième étape,
    • La quatrième étape dite "de veille" consiste à réduire la tension au dessous de celle de floating, en général à 13,2 volts (à 20°C) durant quelques jours, en général une semaine.
    • Mais comme cette tension qui préserve la batterie est insuffisante pour la maintenir parfaitement chargée, le système repasse par les étapes boost-absorption-floating durant une heure tous les sept jours avant de repasser en veille.

Les chargeurs en pratique

Étant agent et distributeur agréé Victron Energy pour la Martinique, je peux vous proposer toute une gamme de chargeurs de qualité, des plus simples aux plus sophistiqués, vraiment adaptés à vos besoins.

JPEG - 67.2 ko
1 Centaur
JPEG - 58.8 ko
2 Phoenix
JPEG - 59.1 ko
3 Blue Power
JPEG - 79.4 ko
4 Blue Power étanche
JPEG - 54 ko
5 Skylla
  • 1. La gamme la plus économique et très robuste, qui fonctionne entre 90 et 265 volts et entre 45 et 65 Hertz, ce qui est très pratique pour les voyageurs est la gamme "Centaur" Chargeur Victron "Centaur"
  • 2. La gamme "Phoenix" la plus sophistiquée à quatre étapes, qui permet d’oublier le chargeur en marche durant toute l’année branché au ponton, sans faire souffrir les batteries Chargeur Victron "Phoenix"
  • 3. La même chose en version pour petits bateaux, (de 7 à 25 A) d’un encombrement et d’un poids sachant se faire oublier... même d’un régatier ! Chargeur Victron "Blue Power IP20"
  • 4. Pour les bateaux vraiment humides ou une annexe à propulsion électrique ce chargeur 3 étapes peut même rester toute l"année sous la pluie sans souffrir ! Chargeur Victron "Blue Power IP65"
  • 5. Uniquement en 24 et 48 volts, une gamme aux normes industrielles : Chargeur Victron "Skylla"